Translate

mercredi 11 juillet 2012

L'époque des Tramways


"Le transport en commun, tel que nous le concevons aujourd'hui, est né avec l'ère industrielle. De cette révolution, avec ses bouleversements technologiques et sociaux, résulte, entre autres, un développement rapide des villes. Pour desservir une population croissante (1831: 27 000, 1860: 90 000), la Montreal City Passenger Railway Company inaugure en 1861 un service de tramway hippomobile. Ce type de transport avait vu le jour à New-York en 1842. Compromis entre l'omnibus (voiture publique à chevaux, sur roues) et le train à vapeur, ce véhicule, tiré par deux chevaux, roulait confortablement sur des rails à 8 km/h. À Montréal, les propriétaires et conducteurs de voitures de louage manifestèrent violemment contre ce nouveau concurrent. Rien à faire, «l'ennemi» était là pour rester, soutenu à la fois par de puissants promoteurs (William Molson, William Dow et John Ostell) et par un public enthousiaste." (Centre d'histoire de Montréal, Ville de Montréal)


Omnibus. – [1861?].
Omnibus à traction animale, utilisé principalement entre 1861 et 1892
 par la Montreal City Passenger Railway (devenue la Montreal Street Railway en 1886).
Vue de côté du modèle Omnibus, tiré par deux chevaux avec le conducteur.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)


Omnibus commémoratif. – [19--?].
Commémoration de l'utilisation des tramways à traction animale par la
Montreal Street Railway.Vue 3/4 avant gauche d'un Omnibus
 tiré par deux chevaux, avec à son bord des employés de la compagnie durant l'été.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)


Tramway d’hiver à traction animale. – [entre 1886 et 1892].
Tramway à traction animale, utilisé principalement entre 1861 et 1892 par la Montreal Street Railway (nommée Montreal City Passenger Railway jusqu'en 1886). Vue de côté
d'un tramway d’hiver sur patins tiré par deux chevaux avec son conducteur.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)


Tramway d’hiver à traction animale #23. – 1877?
Tramway d'hiver à traction animale sur patins, utilisé principalement entre 1861 et 1892 par la Montreal City Passenger (devenue la Montreal Street Railway en 1886). Vue 3/4 avant gauche du tramway # 23 tiré par quatre chevaux avec son conducteur et son percepteur à l'extrémité ouest du circuit Sainte-Catherine, à l'angle des rues Sainte-Catherine et Victoria, probablement vers 1877.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)


Tramway d'hiver à traction animale # 23. – [1877?].
Tramway d'hiver à traction animale, utilisé principalement entre 1861 et 1892 par la Montreal City Passenger (devenue la Montreal Street Railway en 1886). Vue de côté 3/4 arrière droit du tramway d'hiver sur patins # 23, tiré par quatre chevaux, avec le conducteur et le percepteur, à l'angle des rues Sainte-Catherine et Victoria, probablement vers 1877.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)


Promenade en traineau au Carré Dominion, 1917. Collection privée.

"Blanche saison ensevelissant les rails sous son duvet, le tramway à traction animale doit gagner ses quartiers d'hiver pour faire place à de lourds traîneaux. Sans chauffage, les passagers grelotants tentent de se réchauffer les pieds dans la paille étendue, à cet effet, sur le plancher. Durant les demi-saisons, quand les rues se font boueuses, on utilise les omnibus." (Centre d'histoire de Montréal, Ville de Montréal)


Tramway d'hiver à traction animale remisé. – [entre 1886 et 1892].
Tramway d'hiver à traction animale, utilisé entre 1861 et 1892 par la Montreal Street Railway (nommée Montreal City Passenger Railway jusqu'en 1886). Vue du côté gauche d'un tramway d'hiver sur patins, assigné au circuit Sainte-Catherine est.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)


Tramway d'été à traction animale sur rails. – [1887].
Tramway d'été à traction animale sur rails, utilisé principalement entre 1861 et 1892 par la Montreal Street Railway (nommée Montreal City Passenger Railway jusqu'en 1886). Vue de côté ¾ avant gauche d'un tramway sur rails, tiré par deux chevaux, assigné au parcours Saint-Denis,
avec des passagers à son bord probablement en 1887.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)


"Le tramway était assez dispendieux. En effet, 0,05 $ l'entrée représentait beaucoup pour un travailleur qui gagnait en moyenne 7,00 $ par semaine. En 1892, seulement 10,6 % des utilisateurs étaient du milieu ouvrier. Cette même année, qui verra l'arrivée de l'électrification, la compagnie possédait 1000 chevaux, 150 tramways, 104 traîneaux et 49 omnibus. L'implantation de l'électricité fut extrêmement rapide. Déjà en 1894, les derniers chevaux retournaient brouter dans leurs verts pâturages. Liés au nouveau système, les enchevêtrements de fils au-dessus des rues donnèrent à voir aux citadins un ciel découpé en petits espaces. De nouvelles voitures, plus solides, furent introduites et, en 1905, circulait le premier véhicule public au monde où l'on payait tout de suite en entrant. Le chauffeur ne faisait plus la ronde. Il fut construit par la Montreal Street Railway Co. dans ses usines du quartier Hochelaga." (Centre d'histoire de Montréal, Ville de Montréal)

Tramway à traction animale sur rails . 1905
Tramway à traction animale sur rails. Vue du côté gauche d'un tramway sur rails à l'intérieur du garage Saint-Henri de la Montreal Street Railway, probablement vers 1905.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)

"Administrée par le privé, la Montreal Street Railway Co. était à la tête d'un réseau qui atteindra son sommet en 1933 avec 510 kilomètres de rails. Plus rapide et moins dispendieux que le système hippique il gagnera rapidement la faveur populaire (1892: 11 millions d'entrées, 1914: 107 millions d'entrées). Mais déjà se profilent en parallèle la voiture (c. 1902) et l'autobus (1919) qui un jour délogeront les «p'tits chars». En 1959, sur le boulevard Rosemont, le dernier tramway électrique fermera la marche sur une époque désormais révolue." (Centre d'histoire de Montréal, Ville de Montréal)

Tramway # 274 . – [après 1892].
Tramway électrique fermé, construit par la Newburyport Car Company pour la Montreal Street Railway en 1892 et devenu objet de musée en 1951. Vue du côté droit du tramway # 274.
Source :Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)


Tramway # 274 . – [après 1892].
Tramway électrique fermé, construit par la Newburyport Car Company pour la Montreal Street Railway et devenu objet de musée en 1951. Vue de côté 3/4 avant droit du tramway # 274.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)


Tramway # 274 . – [après 1892].
Tramway électrique fermé, construit par la Newburyport Car Company pour la Montreal Street Railway et devenu objet de musée en 1951. Vue intérieure du tramway # 274.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)


Louis Forget, Montréal, QC, 1894
Source : http://www.mccord-museum.qc.ca/fr/collection/artefacts/II-105763.1/"


"Né à Terrebonne en 1853, le petit Louis-Joseph deviendra l'un des «géants» de la finance montréalaise de la deuxième moitié du 19 e siècle. Canadien français le plus prospère de l'ère victorienne, Forget était à la tête d'une importante maison de courtage de l'époque: la L.J. Forget & Co. En 1886, il devient directeur de la Montreal Street Railway Co. C'est sous sa présidence, en 1892, que s'effectuera le passage du tramway hippomobile au tramway électrique. Dirigeant le groupe qui défendait l'électrification, il eut à faire face à des opposants, dont Jesse Joseph, qui trouvaient que le projet s'avérait à la fois trop dispendieux, mais aussi irréalisable et dangereux à cause de l'hiver. Il faut, par contre, avouer que Forget avait des intérêts dans les compagnies d'électricité. En effet, en 1901, il réalise avec Herbert Holt une importante fusion de trois compagnies d'électricité et d'une compagnie de gaz, formant ainsi la très puissante Montreal, Light, Heat &Power Co. qui fournira l'énergie au réseau."  (Centre d'histoire de Montréal, Ville de Montréal)
    

Tramway # 350 « Rocket » .1926.
Tramway électrique fermé, le premier à être mis en service par la Montreal Street Railway en 1892, construit par la Brownell Car Company et utilisé jusqu'en 1914. Vue de côté ¾ avant droit du tramway # 350, aussi nommé Rocket. Photo prise à la pointe ouest du triangle de virage de Montréal-Nord en 1957.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)


"Le 21 septembre 1892, le premier tramway électrique prenait son départ rue Craig. Le no 350, mieux connu sous le nom de Rocket, inaugurait un mode de transport qui allait pendant 67 ans faire partie du paysage montréalais. Construit à Saint-Louis, Missouri, par Brownell Car Company, le 350 offrit ses services jusqu'en 1914. Tout restauré, le Rocket prit part au défilé d'adieu du service de tramway de Montréal en 1959. Il fait maintenant partie, depuis 1963, de la collection du Musée ferroviaire canadien à Saint-Constant. Cette institution possède, dans sa collection de véhicules de transport urbain, 28 tramways électriques, un omnibus et un traîneau." (Centre d'histoire de Montréal, Ville de Montréal)

Tramway # 350 « Rocket ». – 15 juillet 1926.
Tramway électrique fermé, le premier à être mis en service par la Montreal Street Railway en 1892, construit par la Brownell Car Company et utilisé jusqu'en 1914. Vue de côté ¾ avant droit du tramway # 350, aussi nommé Rocket, avec à l'arrière plan le garage Youville.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)


Tramway # 350 « Rocket ». – [1926].
Tramway électrique fermé, le premier à être mis en service par la Montreal Street Railway en 1892, construit par la Brownell Car Company et utilisé jusqu'en 1914.
Vue du côté droit du tramway # 350, aussi nommé Rocket.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)


Tramway # 350 « Rocket ». – [1926].
Tramway électrique fermé, le premier à être mis en service par la Montreal Street Railway en 1892, construit par Brownell Car Company et utilisé jusqu'en 1914. Vue intérieure du tramway #350, aussi nommé Rocket, vers l’habitable du garde-moteur, avec, à la gauche,
le poêle en fonte utilisé comme système de chauffage.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)


Tramway # 350 « Rocket ». – [1957].
Tramway électrique fermé, le premier à être mis en service par la Montreal Street Railway en 1892, construit par Brownell Car Company et utilisé jusqu'en 1914. Vue du côté droit du tramway # 350, aussi nommé Rocket, prise aux ateliers Youville après sa restauration en 1957.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)


Tramway # 350 « Rocket ». – 31 juillet 1957.
Tramway électrique fermé, le premier à être mis en service par la Montreal Street Railway en 1892, construit par la Brownell Car Company et utilisé jusqu'en 1914. Vue de côté ¾ avant gauche du tramway # 350, aussi nommé Rocket, restauré en 1956. Sur cette photo prise à la gare Pie-IX en bordure du boulevard Henri-Bourassa, lors d'une promenade d'essai le 31 juillet 1957,
 on peut voir les tramways 1046 et 997 en arrière-plan.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)



Tramway # 458. – 31 octobre 1904.
Tramway électrique fermé, le premier à être construit par la Montreal Street Railway Company en 1896 et retiré entre 1917 et 1928. Vue de côté ¾ avant gauche du # 458,
alors assigné au circuit Notre-Dame, le 31 octobre 1904.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)


Tramway # 498. – 31 décembre 1908.
Tramway électrique fermé, construit par la Montreal Street Railway en 1896 et vendu en 1917. Vue de côté ¾ arrière droit du # 498, assigné au circuit Sainte-Catherine, avec vue sur la porte d’entrée et de sortie des passagers. Photo prise aux remises Hochelaga, à l'angle des rues Sainte-Catherine et du Havre.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)


Tramway # 552. – 17 décembre 1908.
Tramway électrique fermé, construit par la Montreal Street Railway en 1897 et retiré en 1913. Vue de côté ¾ avant droit du tramway # 552 à la fin de la ligne Sainte-Catherine Est, le 17 décembre 1908.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)


Tramway # 532. – 2 octobre 1905.
Tramway électrique fermé, construit par la Montreal Street Railway en 1897 et retiré entre 1917 et 1928. Vue de côté ¾ avant droit du tramway # 532, assigné au circuit de l'Avenue du Parc, le 2 octobre 1905.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)

Tramway # 592. – 1900.
Tramway électrique fermé, construit par la Montreal Street Railway en 1897 et devenu véhicule de service en 1925. Vue du tramway # 592, ligne Sainte-Catherine, à l'intersection de la
rue Sainte-Catherine et de la rue City Councillors, en 1900.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)

Tramway # 600. – [1905?].
Tramway électrique fermé, construit par la Montreal Street Railway en 1897 et retiré entre 1917 et 1928. Vue du côté gauche du # 600, ligne Saint-Henri (Saint-Denis - Saint-James - Saint-Antoine),
 probablement en 1905.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)


Tramway # 112. – 2 octobre 1905.
Tramway électrique fermé, construit par la Montreal Street Railway en 1898 et retiré entre 1917 et 1928. Vue du côté droit du # 112, ligne Avenue du Parc, le 2 octobre 1905.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)


Tramway # 39. – 16 décembre 1907.
Tramway électrique semi-convertible, construit par la Montreal Street Railway en 1899 et retiré entre 1915 et 1925. Vue de côté ¾ arrière droit du tramway # 39, près pour l'hiver,
 au garage Saint-Denis, le 16 décembre 1907.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)


Tramway # 197. – 1899.
Tramway électrique ouvert, construit par la Montreal Street Railway en 1899 et retiré entre 1915 et 1925. Vue du côté droit du tramway # 197, ligne Sainte-Catherine, à l’intérieur du garage Hochelaga, en 1899.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)

Tramway # 529. – 30 juillet 1906.
Tramway électrique ouvert, construit par la Montreal Street Railway en 1899 et retiré entre 1915 et 1925. Vue arrière du tramway # 529, ligne Notre-Dame, entre la rue Dominion et la rue Fulford, le 30 juillet 1906
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)


.
Tramway # 517. – [entre 1911 et 1925]. – 1 photographie : épreuve n&b; 18 x 8 cm.
Tramway électrique ouvert, construit par la Montreal Street Railway en 1899 et retiré entre 1915 et 1925. Vue du côté droit du tramway # 517, ligne Notre-Dame.
L'épreuve a été retouchée.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)


Tramway # 466. – 31 décembre 1908.
Tramway électrique fermé, construit par la Montreal Street Railway Company en 1896, année de sa mise en service, et retiré entre 1917 et 1928. Vue de côté ¾ arrière droit du # 466,
 aux ateliers Hochelaga, le 31 décembre 1908.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)

Tramway # 123. – [1895].
Tramway électrique ouvert, construit par la compagnie St. Charles Pringle en 1893, puis retiré entre 1905 et 1913. Vue de côté ¾ avant droit du # 123, ligne Notre-Dame, avec le garde-moteur, le conducteur et des passagers, probablement en 1895.
Source : Archives de la STM. Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1)

Le transport collectif à Montréal à 150 ans !
Vidéo produite par la Société de Transport de Montréal.

1 commentaire:

  1. Débarquez moi à la vespasienne de Camilien Houde s.v.p., je commence à voir tout en jaune.

    RépondreSupprimer